La chaire de recherche «Cyber Résilience Aérospatiale»

La Fondation Armée de l’Air soutient la chaire de recherche « Cyber Résilience Aérospatiale » de l’Armée de l’air qui a pour mission d’accompagner la recherche scientifique dans le domaine de la cyber-résilience des systèmes aérospatiaux. Elle s’inscrit dans le pacte défense cyber ministériel et dans le volet cyber du plan stratégique « Unis Pour Faire Face » de l’armée de l’air.

Son objectif est de répondre à la très actuelle question : comment assurer la continuité des activités dans ce milieu sous la menace de cyber attaques ?

La convention entre l’Armée de l’Air, la Fondation de France agissant pour le compte de la FAA et les deux industriels partenaires (Thales et Dassault) a été signée le 22 juin 2017 lors du 52ème Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget.

Cette chaire est hébergée par le centre de recherche de l’Armée de l’Air (CRéA), localisé sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence. Les deux co-titulaires sont Monsieur Paul Théron de la société Thalès et Monsieur Pierre Barbaroux du CRéA. Les installations sont situées au sein du CRéA et au niveau des écoles doctorales partenaires (SupAéro, Grenoble INP, Université Aix-Marseille).

Elle couvre trois grands thèmes d’études que sont la cognition humaine, l’apprentissage et la prise de décision en environnement numérisé ; l’apport des systèmes multi agents intelligents à la cyber résilience aérospatiale et la prise en compte de la cyber résilience dans les organisations et architectures opérationnelles ou industrielles.

La leçon inaugurale de la chaire s’est déroulée le 5 décembre 2017 à Salon de Provence dans les installations de l’Ecole de l’air. Cet évènement, qui réunissait la grande majorité des participants et contributeurs de la chaire ainsi que plusieurs invités (COMCYBER, partenaires académiques,…) a permis d’entrer dans le vif du sujet au travers des leçons délivrées par les co-titulaires (la cyber-résilience, la contribution des sciences cognitives et de l’ingénierie aux thèmes de recherche) et les présentations des thésards sur leurs sujets respectifs.

A ce jour, deux thèses sont menées avec des publications et des participations à des séminaires en plus des travaux avec l’Armée de l’Air et plus précisément le centre d’expériences aériennes militaires (CEAM): « Evaluation de la charge mentale et fatigue cognitive des cyber-opérateurs » par monsieur Mick Salomone, et « Cyber  Situational Awareness » par Monsieur Florent Bollon. Une 3ème thèse devrait bientôt être lancée sur le sujet : « Détection collective de cyber-attaques : application aux systèmes de défense aérospatiale ».